Communiqué de la Préfecture : la lutte contre l’insécurité routière, une priorité dans le contexte de reprise des mobilités

Partager sur facebook
Partager sur facebook

La préfète de Tarn-et-Garonne s’est rendue sur une opération de contrôle routier mercredi soir 6 octobre à Montauban.

L’opération menée, visant à réprimer les comportements dangereux au volant a conduit au contrôle de 43 automobilistes et à la constatation de 7 infractions à la vitesse (vitesses relevées entre 75 et 84 km/h pour un axe limité à 50 km/h). En parallèle, 12 autres contrôles ont été menés hier par les policiers montalbanais en différents points de l’agglomération et à différentes heures de la journée et de la nuit. Ils ont permis de contrôler près de 150 automobilistes et de constater plusieurs infractions (excès de vitesses, usages de téléphone au volant, défauts de permis de conduire, etc).

Ces contrôles s’inscrivent dans un objectif de le lutte contre l’insécurité routière qui constitue un politique prioritaire pour la Préfète du département, dans le cadre de la reprise des mobilités en sortie de crise sanitaire.

Pour ce faire, l’État agit de manière volontariste: – à la fois au titre de la prévention, en menant directement ou en finançant des actions de prévention de la sécurité routière, à hauteur de 66 000 euros en 2021 – et par une action répressive qui s’intensifie visant à sanctionner les comportements dangereux aux volants.

En 2021, 98 accidents ont eu lieu depuis le début de l’année, en 9 neuf mois, contre 100 sur 12 mois en 2020 et 13 décès sont déjà à déplorer sur les routes contre 14 en 2020. Une hausse des infractions routières est aussi constatée conduisant à des suspensions de permis de conduire : augmentation de 30 % des suspensions liées à des excès de vitesse et de 40 % pour celles liées à la consommation de stupéfiants.

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici