Consolidation du dispositif de coordination des violences intrafamiliales en Tarn-et-Garonne

Partager sur facebook

Le Tarn et Garonne dispose depuis 2015 d’un dispositif opérationnel de coordination des violences intrafamiliales. Il repose sur deux postes de coordinatrices basées respectivement en zone police et en zone gendarmerie qui assurent une prise en charge globale et dans la durée des victimes de violences, essentiellement conjugales. Ces coordinatrices VIF assument ainsi, non seulement les missions traditionnellement dévolues aux intervenants sociaux en commissariats et gendarmerie, mais elles font office de référentes de parcours en mobilisant les partenariats nécessaires à un retour à l’autonomie des victimes et de leurs enfants. Elles sont garantes de la cohérence et de la complétude de cet accompagnement.

En outre, elles collaborent à la mise en œuvre du téléphone Grave Danger auprès du procureur de la République en évaluant la dangerosité des situations et en assurant le suivi des victimes intégrant le dispositif.
Régulièrement évalué, ce dispositif fait l’unanimité que ce soit au regard de son impact sur les victimes, sur les professionnels de tous secteurs ou de ses résultats en termes de mise en œuvre de politique publique.

Ce dispositif trouve aujourd’hui ses limites avec une moyenne de 550
accompagnements en année pleine. Son renforcement passe par la création d’un troisième poste mais sur des compétences complémentaires et indispensables faisant défaut sur le territoire : celle d’un psychologue formé notamment à la prise en charge des psycho-trauma tant des adultes
victimes que des enfants exposés.
Une convention triennale avec l’Union Départementale des Familles, UDAF 82, qui porte le dispositif départemental de coordination, permet désormais de consolider durablement le travail de prise en charge des victimes et de leurs enfants avec le concours financier, aux côtés de l’État, de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Tarn-et-Garonne.

La signature de la convention a eu lieu le mardi 2 février 2021 à la Préfecture de Tarn-etGaronne, en présence des différents partenaires.

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais