Environnement : « Déchets » verts, Qu’en faire ?

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Un beau jardin organisé sans mauvaises herbes, avec alignements, clôtures, massifs plastifiés, mobilier en PVC, terreau en sac plastique, une belle réussite mais contre la nature, pas avec ni pour. Tailles, tontes et feuilles à gérer…Cette sueur nous éloigne encore de la nature. On peut aussi changer notre vision, nos valeurs, augmenter la résilience et devenir raisonnables tout en apprenant ce qu’est un sol, une biodiversité, et la chimie des racines.

Le jardin d’agrément ne produit rien et coûte en énergie. Nous devons donc y réduire l’entretien, y associer une production alimentaire et redonner de l’espace à la nature, mais parlons des « déchets » verts. Traitons-les correctement, ce ne sont pas des déchets. Qu’en faire ? Un bon feu débarrasse ? D’abord et avant tout c’est interdit (hors dérogation préfectorale pour maladie). Alors bien sûr les autorités municipales hésitent à sortir le carnet (amende 450€) d’autant que parfois élus et collectivités cèdent au feu, « oubliant » l’interdiction totale depuis la circulaire du 18/11/2011.

Réfléchissons à l’idée reçue du feu…les sels minéraux des cendres n’apparaissent pas avec le feu, le compostage en comporte tout autant, si les cendres concentrent les sels minéraux, elles n’en créent pas. Le compostage prend là tout son intérêt, sa vie de bactéries et champignons offre les précieux sels minéraux aux racines, tout en retenant une grande part du carbone.

La collectivité aura la charge de votre voyage en déchetterie, provoquant transports, machines de manutention, broyage, l’ensemble bien souvent sans méthaniseur. Votre aller/retour envoie donc des dizaines de kg de CO2 fossile en plus dans la biosphère pour 10 000 ans. Le bilan se trouve désastreux. Ne ratez pas l’occasion de calculer que votre baguette est toujours plus légère que le CO2 émis pour aller la chercher en petite voiture (1km A/R = 300gr).

Jamais de voyage déchetterie donc, soyons simples. La production végétale représente les intérêts de votre jardin, les sels minéraux en sont le capital et vous affaibliriez votre propre sol. A ce rythme vous devrez acheter en sac plastique le compost et l’engrais ce que vous avez jeté précédemment, devenez malins.

Iriez-vous dans un logement sans toilettes ? Donc vous ne pouvez avoir de jardin sans une part dédiée au recyclage, par bonheur la quantité est proportionnelle à la surface du jardin. Les feuilles chargées d’éléments puisés par les profondes racines des arbres assurent le cycle des sels minéraux dans le sol, les conserver devient un devoir citoyen.

Evitons la solide certitude d’être bienfaiteur de la nature avec un petit hôtel à insectes fabriqué en Asie et une mangeoire à oiseaux en plastique trônant sur une pelouse stérile encadrée d’une haie carrée. Votre tas de branche dans un coin d’ombre remplit beaucoup mieux et sans peine toutes ces fonctions, les escargots et hérissons vous remercieront. Les escargots nourrissent les oiseaux et renforcent les coquilles d’œufs, pensez-y. Le bois mort régule fortement l’humidité et favorise beaucoup les larves, vers de terre, etc. Chacun peut voir la vie grouillante sous et dans le bois mort, rien d’étonnant : les millions d’années d’évolution sans déchetterie ont forgé toutes ces espèces.

Changeons notre vision du propre

Cela prend de la place ?  Enlevez-vous vos toilettes pour avoir un placard de plus ? Le tas fait sale ? Sale comme les bactéries et acariens du sol !  Acceptez la vie, nous sommes directement issus de ce recyclage naturel des éléments, et nous avons, nous aussi, autant de bactéries que de cellules dans notre joli corps.

Pour les gens désireux de faire fuir insectes, escargots, oiseaux et hérissons, il faudra broyer. Achetez en commun un broyeur haut de gamme avec votre voisinage, vous aurez un meilleur matériel pour longtemps. Le compostage sera obligatoire fin 2023 pour tous les ménages voici le bon moment d’en apprendre la théorie et la pratique. En attendant de devenir expert, alternez feuilles et herbes vous aurez un meilleur équilibre azote/carbone, les cendres du poêle iront directement sur le sol à faible dose. 66% des Français habitent une maison, imaginez l’impact global d’une bonne gestion des jardins….

Tandis que le fol pétaradera tout le jour, le sage aura appris et n’ayant presque plus de pelouse, ni de haie en béton vert, n’aura que peu de branches chaque année. Mais pour écouter la vie de son oasis, il devra convertir ses voisins à devenir des vrais citoyens responsables.

Homo CO2 

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais