Financement d’une opération de restauration de la biodiversité dans le Tarn-et-Garonne

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, a arrêté une liste d’opérations de restauration de la biodiversité et d’investissement dans les aires protégées en Occitanie, dont la mise en œuvre sera accélérée par un financement au titre du plan de relance pour un montant global de près de 1,6 millions d’euros. Les 22 projets retenus, répartis dans les différents départements, recouvrent des démarches très diverses, tant par les milieux sur lesquels elles vont être mises en œuvre que par la nature des travaux envisagés ou par les structures qui portent ces projets. Dans le Tarn-et-Garonne, l’action retenue vise à assurer la continuité écologique sous l’autoroute A20, à ‘l’initiative de la fédération départementale de la chasse.

Rétablir la continuité écologique sous l’autoroute A20 : une action pilote

France Relance accompagne donc la Fédération Départementale des Chasseurs de Tarn-et- Garonne dans la réalisation d’un chantier innovant, future vitrine sur la faisabilité technique et l’intérêt écologique de la démarche. En partenariat avec les collectivités locales, leurs EPCI, les associations locales et les gestionnaires d’infrastructures routières dont Vinci Autoroutes, un ouvrage situé entre Caussade et Montpezat-de-Quercy bénéficiera d’adaptations écologiques afin d’améliorer son utilisation par la faune sauvage ainsi que la transparence écologique de l’A20 en Midi-Quercy. En apportant 80 % des 170 000 euros nécessaires à l’aboutissement de ce projet, France Relance permet de contribuer significativement aux actions prévues entre mai 2021 et décembre 2023, date à laquelle l’ouvrage et ses abords auront été intégralement restaurés.

Le projet Via Fauna est un programme animé par la Fédération Régionale des Chasseurs d’Occitanie depuis 2017 et soutenu financièrement par l’Europe, la Région Occitanie et l’Office Français de la Biodiversité. Rassemblant plus d’une centaine de partenaires techniques et scientifiques, il consiste à améliorer les connaissances concernant les interactions entre la faune sauvage et les infrastructures linéaires de transport (routes, voies ferrées, canaux), et à proposer des solutions permettant de maintenir les continuités écologiques.

Via Fauna est décliné dans 8 départements de la région Occitanie. En Tarn-et-Garonne, c’est l’un des projets portés dans le cadre du Contrat de Transition Ecologique (CTE) du PETR du Pays Midi-Quercy, constituant une action phare en termes de biodiversité. Le partenariat conclu entre la Fédération Départementale des Chasseurs de Tarn-et-Garonne et les élus du PETR a ainsi permis de déployer les méthodes de Via Fauna sur le territoire du Pays Midi-Quercy . Les analyses ont démontré que l’autoroute A20, qui ne dispose pas de passages dédiés à la faune dans le département, constituait la principale rupture de continuité pour le déplacement des grands mammifères. Toutefois, quelques ouvrages non- dédiés à la faune sauvage semblent perméables et d’autres offrent un réel potentiel de restauration de continuités écologiques.

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici