L’été au frais d’Homo CO2

Le Riverain - L'été au frais d'Homo CO2
Partager sur facebook

Vive l’été ! Mais parfois le logement reste chaud, on ne sait plus comment gérer son appartement, sa maison ! Comment faire ? L’isolation de toit indispensable pour l’hiver bien sur, doit aussi servir en été ! Mais souvent le rayonnement des tuiles à plus de 50 degrés traverse l’isolation. Pourquoi?

Pour un même coefficient d’isolation thermique (R) on peut avoir un comportement différent selon le matériau. Le temps pour traverser l’isolant s’appelle déphasage thermique, utile quand le soleil surchauffe les toitures.

Comparons 2 isolants en panneaux : Laine de roche ou de verre et laine de bois 310 mm pour une même valeur de R=8. La laine de bois permet de passer le pic de chaleur de16h-18h  et d’attendre la fraîcheur de la nuit, 13h plus tard. La laine de roche ou de verre sera traversée en 6h, il sera 22h et pas encore frais. Le même raisonnement vaut pour les isolants soufflés. (Valeurs moyennes à valider selon fiche technique des produits)

La laine de roche (ou de verre)  émet beaucoup de CO2 à sa fabrication, alors que la laine de bois, ou la ouate de cellulose stocke le CO2 capté par la photosynthèse, 1 kg de bois sec, représente plus de 3 kg de CO2 absorbé, peu de gestion de déchets pour le bois.

Mais pas d’improvisation ! Pour le confort et la valeur de votre logement, ne cédez pas aux appels téléphoniques commerciaux et parlez-en aux artisans de votre secteur, ils sauront vous conseiller et vous faire profiter des aides. Mais on n’isole pas pour un crédit d’impôt, on isole pour le confort et l’économie d’énergie et aussi par altruisme, pour limiter le réchauffement climatique de notre planète, vaisseau spatial du vivant.

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais