Spécial été – CC2R : Balades touristiques en 2 Rives (Partie 1/2)

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Connaissez-vous bien notre territoire de la Communauté de Communes des Deux Rives ? Composé de 28 communes (25 en Tarn-et Garonne, 2 en Lot-et-Garonne et 1 dans le Gers), il est partagé entre Quercy et Gascogne, séparés tout simplement par la Garonne. Tous les villages qui composent ce territoire sont à découvrir pour certains ou redécouvrir pour d’autres.

Nous vous proposons donc une balade en Quercy et une balade en Gascogne à faire à pied, en vélo, en voiture ou à cheval… Point de départ, la « capitale » du territoire : Valence d’Agen.

Balade en Quercy

VALENCE D’AGEN (82)

Situé dans la vallée entre Garonne et Barguelonne, au carrefour de la Gascogne, de l’Agenais et du Quercy en Pays de Serres.

Valence dynamique 

Tous les mardis et samedis a lieu un marché avec de nombreuses animations. Parcourir Valence, c’est aussi découvrir :

-le jardin public avec le lavoir Saint-Bernard datant des années 1800.

-les allées des Fontaines.

-le lavoir del Théron, le plus ancien.

-le lavoir Pè de Gleyze.

-le port où de nombreux spectacles ont lieu.

-l’ancien abattoir public reconverti.

-le Canal des deux mers, en flânant sur son chemin de halage, vous découvrez ce bel endroit enchanteur, changeant de décors, au rythme des saisons, et la douceur de vivre entre l’eau du canal et les platanes.

-poursuivre le chemin du Canal jusqu’à l’écluse, vous pourrez apercevoir de belles maisons et leurs jardins.

Au cœur de la ville 

Qualifiée de bastide anglaise, fondée par Edouard 1er : Duc d’Aquitaine, Roi d’Angleterre et Seigneur d’Irlande. La halle bordée de ses cornières et bien-sûr l’église Notre-Dame de Valence.

Sur le coteau 

En direction de la D.11 vers Perville : l’église Saint-Jean-Baptiste de Castels, un lieu plein de magie, en flânant sur ces sentiers de rêve, vous découvrez son rucher, le chant des cigales.

Direction Cornillas 

Petit hameau, près de Barguelonne. Un site magnifique. De beaux ouvrages à voir : l’échelle à poissons, l’ancienne mouline au centre du hameau, l’ancienne maison du Seigneur. A droite de Cornillas, vers Golfech, vous apercevez le château de Castels « domaine privé ».

EN ROUTE VERS GOLFECH (82)

Situé sur la RN 813 dans le Causse du Quercy en Pays de Serres. C’est aux Templiers que Golfech doit son existence. L’église dédiée à Saint-Louis, reconstruite en 1836. Son clocher en 1860. Ainsi, Golfech se forme autour de ce lieu de culte, puis s’étend sur une place bordée de cornières. Golfech se modifie, s’étale surtout depuis la mise en service de la centrale hydraulique, puis de la centrale nucléaire. De nombreux commerces y sont installés.

LAMAGISTÈRE (82)

Situé dans la vallée de la Garonne sur la RN 813 en Quercy Pays de Serres.

-En 1565, trois maisons sur le bord de Garonne. De cette date à 1600, les maisons se multiplient jusqu’à former une longue lanière bâtie le long du fleuve. Des quais apparaissent, le trafic fluvial commercial s’intensifie, la population augmente.

-En 1874 : Lamagistère réalise un hospice. Ce bâtiment est remplacé par la maison de retraite actuelle.

-L’église dégradée par les inondations des années 1875 et 1930 est restaurée dans un style néo-classique, elle est placée sous le vocable d’Immaculée Conception.

-En 1980 : le village connait une nouvelle croissance de population avec la création d’un lotissement, côté nord. Eglise, mairie, école, salle des fêtes, maison de retraite et de nombreux commerces résument le cœur de Lamagistère.

-Poursuivre côté nord, vous découvrez le lac bleu de Bergon, sur l’île, admirez la héronnière du héron Garde-Bœuf et du Bioros. Les abords du lac sont aménagés en conséquence pour apprécier la faune et rêver. Sur le coteau, vous apercevez le château de Clermont-Soubiran.

DIRECTION CLERMONT-SOUBIRAN (47) 

Perché sur son nid d’aigle. Il domine la vallée de Garonne dans le département du Lot-et-Garonne (47). Dans le Causse du Quercy, Pays de Serres, sur l’ancienne voie romaine « La Clermontoise ». Le village offre un panorama sur la Gascogne, grâce à son altitude de 103 mètres.

-Au Moyen-Age : Clermont Soubiran est un lieu important.

-En 1942, le site est inscrit au Patrimoine des Monuments Historiques de France.

-L’église est construite vraisemblablement avant 1092, à l’intérieur du château fort. De nos jours, il appartient au Domaine privé.

-1995 : de très importants travaux sont réalisés dans l’église : charpente, ancienne tribune du Seigneur, rénovée à l’identique de l’époque. L’intérieur des murs refaits en pierre apparente, tout en conservant les dessins des ouvertures d’autrefois. Cet ensemble dégage son charme d’antan. Elle est placée sous le vocable de Sainte-Victoire.

-A découvrir : de très belles randonnées où l’on peut flâner, rêver au temps jadis qui semble s’être arrêté. Un admirable point de vue sur la vallée de Garonne et, par temps clair, on peut contempler la chaîne des Pyrénées…et finir dans le vignoble du Brulhois, tout près du village.

GRAYSSAS (47)

Situé en Quercy Pays de Serres, c’est un charmant village, agréable à visiter. Pour les sportifs, une belle randonnée de 13 km à découvrir. Vous rencontrerez des chevreuils, papillons…en profitant des senteurs de Dame Nature, selon les saisons.

VERS PERVILLE (82)

La guerre de 100 ans occasionne l’abandon et la ruine de l’église de Perville. Elle est reconstruite à la fin des années 1400. Elle est alors à peu près telle qu’on la voit de nos jours. Le mur de la façade est rebâti dans les années 1800, surmonté d’un clocher-mur où se loge une cloche, offerte par les moines Bénédictins de l’Abbaye de Saint-Maurin en 1684.

-L’église, la mairie, la salle des fêtes et ses espaces verts embellissent le village qui actuellement prend de l’ampleur, grâce à la construction d’un lotissement.

-A découvrir : sa belle randonnée qui suit le trajet d’anciens territoires. Elle vous amènera au Domaine de Ferrussac, vente directe de fruits. Elle permet d’écouter le chant des oiseaux et de l’eau, de sentir le parfum de la flore.

MONTJOI (82)

Situé dans le Causse du Quercy, en Pays de Serres, perché sur son éperon, il domine la vallée de la Séoune. Fondé par Alphonse de Poitiers, Comte de Toulouse. Il est qualifié de bastide.

-L’église Saint-Martin de Possicastel est d’origine ancienne, comme l’indique son vocable. Et surtout sa position, hors des murs de la bastide. Reconstruite après la guerre de 100 ans. Durement éprouvée par les guerres de religions, elle n’est remontée que dans les années 1800. De l’église, on aperçoit le château d’Andas.

-Il est certain que le Castrum fut entièrement redessiné pour en arriver à la configuration actuelle. Des maisons alignées, le long d’une rue, formant une fourche ; au centre le puits. Jadis, on pouvait apercevoir le château fort, à l’extrémité au-dessous de la vallée.

-De nos jours, la bastide est classée aux Monuments historiques de France. Si le château a disparu, les remparts des années 1300 sont en partie conservés. Galeries d’art et restaurant « La cage aux oiseaux » vous accueillent.

-Montjoi a su garder son architecture avec ses maisons à colombages. La bastide a perdu sa fonction militaire pour n’être plus qu’un royaume de paix dans un site superbe ou le temps semble s’être arrêté quelque part, vers la fin du Moyen-âge. La bastide se signale de loin et mérite que l’on réponde à son invitation.

VIA CASTELSAGRAT (82)

Situé dans le Causse du Quercy, en Pays de Serres, qualifié de bastide. Fondé par Alphonse de Poitiers, Comte de Toulouse dans les années 1250.

-L’église date des années 1300, placée sous le vocable de l’Assomption. Elle souffre de la guerre de 100 ans qui la voit alternativement française et anglaise. Reconstruite au fil des siècles, dans le style gothique méridional. Classée à l’inventaire des Monuments historiques de France en l’an 1972. Son puits, au centre de la place, date de l’époque romaine, inscrit à l’inventaire des Monuments historiques de France ainsi que les maisons et cornières entourant la place.

-Un peu plus au nord, dans les coteaux, l’église Buzenou, dédiée à Saint-Jean-Baptiste est d’origine romane. Mutilée, elle fut reconstruite dans les années 1500-1800.

-Puis, l’église de Saint-Michel d’Ursaud, dans la vallée de Barguelonne. Elle apparait peut-être au début du Moyen-age. A l’origine romane, détruite au cours de la guerre de 100 ans, elle est reconstruite dans les années 1600.

-Enfin, la mouline sur Barguelonne et le château Lamothe d’Ursaud sont du domaine privé.

-Jadis, Castelsagrat connaissait l’aller et venue des Rois. De nos jours, c’est un havre de paix. Arrêtez-vous, profitez de ce lieu qui a su garder l’architecture d’autrefois, chargée de souvenirs et d’histoire.

GASQUES (82)

L’origine de Gasques suggère une fondation médiévale. L’église dédiée à Saint-Pierre est vraisemblablement très ancienne. Sa forme circulaire peut faire penser à un enclos ecclésial qui aurait pu regrouper quelques maisons à l’abri d’une enceinte de fossés. Cet édifice est très difficile à dater. Il est de la dernière période gothique. Rebâti après la guerre de 100 ans, la voûte détruite dans les années 1500 n’a été rétablie qu’en 1869.

-De nos jours, mairie, église, salle des fêtes, ainsi que le lotissement situé sur le plateau calcaire attenant au village, donnent une certaine ampleur, une augmentation de la population et un embellissement du village.

-A découvrir : trois belles randonnées permettent d’apprécier l’église de Salles, les lavoirs mais aussi de magnifiques paysages et des sentiers aux allures sauvages et poétiques qui assurent une douceur de vivre.

-Chez Louis Lardini, vous pourrez visiter le musée de l’Artisanat de tranchées de la guerre 14/18. Renseignements au 05 63 29 05 91.

SAINT-CLAIR (82)

Situé en direction de Lauzerte dans la vallée de Barguelonne, sur le coteau, dans le Causse du Quercy en Pays de Serres.

-Parlons de l’église de Colonge, annexe de Saint-Clair dédiée à Marie-Madeleine. Edifice roman situé sur le grand chemin royal qui longe la vallée de Barguelonne.

-De nos jours, vous pouvez admirer l’église dédiée à Saint-Clair : 1er évêque d’Albi, martyrisé à Lectoure. Mairie, salle des fêtes.

-A découvrir : deux circuits de randonnées balisées qui vous amèneront vers les allées des senteurs et son lavoir-abreuvoir. La fontaine dite miraculeuse. D’après la légende, toute personne qui passe de l’eau de cette fontaine sur ses yeux n’a plus besoin de lunettes. Le sentier des écoliers vous conduira aux Aymes, à l’église de Colonge et bien d’autres lieux magiques.

SAINT-PAUL D’ESPIS (82)

Situé dans la vallée de Barguelonne tout près de Saint-Clair, en Quercy, Pays de Serres.

-Les origines de Saint-Paul d’Espis se placent haut dans l’histoire. Il s’agit d’un village ecclésial. Simple hameau constitué d’une église dont la fondation est très ancienne. Cet édifice a été remanié en 1400. Elle porte la trace de nombreux remaniements.

-Parlons des deux églises annexes de Saint-Paul d’Espis : Saint-Jean de Cornac : rebâtie au début des années 1500, sans doute sur des fondations plus anciennes. Une restauration réalisée en 1955 a permis de remettre cet édifice en valeur.

-l’église Saint-Pierre aux Liens de Piac : remaniée au fil des siècles, elle est classée aux Monuments historiques de France en 1932.

-Chacun de ces lieux a son charme et est chargé d’histoire. Alors n’hésitez pas à faire un détour dans ces beaux endroits paisibles.

SAINT-VINCENT LESPINASSE (82)

Situé dans le Causse du Quercy en Pays de Serres.

-Une église et un cimetière résument le territoire. En effet, il n’a jamais existé d’habitat aggloméré.

-L’église dédiée à Saint-Laurent. Ruinée pendant la guerre de 100 ans. Elle est rebâtie vers la fin des années 1400, telle que nous la voyons de nos jours. Elle est inscrite aux Monuments historiques de France en 1978. Dans les années 1990 et 2000-2003, l’édifice est restauré.

-Le château est reconstruit en grande partie en 1835 à partir d’un ancien édifice plus ancien. Il appartient au domaine privé.

-Partagez un moment de douceur avec les ânes d’Emane : caresses, papouilles pour petits et grands. Ventes de cosmétiques au lait d’ânesse, 405 Côte de la Serre. Renseignements au 06 50 93 74 16. Voir article dans votre Riverain.

-A découvrir : de belles randonnées qui vous offrent un point de vue sur les vallées de Garonne et de Barguelonne et, par temps clair, la chaîne des Pyrénées. Le majestueux moulin à vent, transformé en pigeonnier « Pied de mulet ». Que vous ayez une heure, une journée, je vous souhaite une bonne promenade sur ces chemins de rêve.

GOUDOURVILLE (82)

Situé à la charnière des vallées de Garonne et de Barguelonne, dans le Causse du Quercy, en Pays de Serres.

-Goudourville est une commune sans agglomération.

-L’église dédiée à Saint-Julien de Brioude est mentionnée pour la première fois dans un texte en 1088. Dans les années 2000, des travaux très importants sont réalisés par la municipalité.

-Le château magnifique domine la plaine, sentinelle imperturbable. Son architecture remonte surtout aux 15e et 16e siècles. Des personnes illustres y ont séjourné. En 1957, la famille de Tocqueville donne au château son aspect actuel. Il est classé à l’inventaire des Monuments historiques de France. De nos jours, il appartient au domaine privé.

-L’église de Lalande est construite dans les années 1000-1100. C’est un édifice modeste qui a conservé son caractère roman d’origine, malgré de multiples remaniements.

-Le château de Lantourne accolé à la Nationale 813 en partant de Valence, vers Pommevic appartenait à M. Lantourne, vrai républicain de Goudourville. De nos jours, il est au domaine privé.

-En 1820, on juge de réunir Goudourville et Lalande étant donné le peu d’habitants à Lalande et l’absence de centre aggloméré à Goudourville.

-A découvrir : les espaces verts, sans oublier le moulin à vent transformé en pigeonnier « Pied de mulet ». Il appartient au domaine privé. Le dynamisme d’une bande d’amis s’exprime par l’organisation d’animations festives annuelles de plus en plus importantes.

MALAUSE (82)

Situé dans la vallée de Garonne et la route N 813, entre Valence et Moissac, dans le Causse du Quercy en Pays de Serres.

-Son église, dédiée à Saint-Jean, située jusqu’aux années 1700 au pied de l’ancien château, de nos jours, disparu, à flanc de coteaux. Jugée trop petite, on décide de la reconstruire dans le village en 1896, suite à un incendie provoqué par la foudre.

-Sur le coteau, au pied du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, se trouve l’église Sainte-Rose de Viterbe, annexe de Saint-Jean de Malause. Rebâtie dans les années 1500. C’est toujours à son ombre que veulent reposer une partie des habitants de la paroisse.

-De nos jours, mairie, églises, commerces… voilà à quoi se résume le village. Sans oublier, le passage du chemin de Saint-Jacques de Compostelle que suivent des dizaines de centaines de pèlerins par an.

POMMEVIC (82)

Situé dans la vallée de Garonne, dans le Causse du Quercy en Pays de Serres. Ce village est né autour d’une église dédiée à Saint-Denis. Une donation faite en 1135 par l’abbé de Moissac constitua l’entière propriété de l’église qui fut érigée en Prieuré « domaine agricole tenu par des moines » le 18 juillet 1240. Ce prieuré devient un des plus riches de l’Abbaye de Moissac.

-Le château attenant à l’église est presque entièrement détruit pendant les guerres de Religions et celle de la Fronde.

-Pommevic nous vient de l’époque gallo-romaine. Pommarius vicus « le quartier ou le bourg du Pommier ».

-De nos jours, le Prieuré qui a appartenu à l’Abbaye de Moissac forme avec l’église un ensemble harmonieux. Pommevic est situé sur la voie du GR 65 et est devenu dès les années 1000 une étape d’un des quatre chemins de Saint-Jacques, parcouru par des centaines de pèlerins chaque année.

-L’église est classée aux Monuments historiques de France ainsi que le pigeonnier de type octogonal sur voûte, des années 1800. C’est l’un des douze plus beaux des Causses du Quercy. Il appartient au domaine privé. N’oublions pas les lavoirs des lavandières des années 1800-1900. Un village à découvrir absolument, très riche en histoire.

ESPALAIS (82)

Situé dans la vallée de Garonne, limitrophe du Quercy et de la Gascogne.

-L’origine du nom : « Als Palaïs » : Palatio en 1520 probablement le nom d’un homme. Du latin, Pallatius qui désigne une enceinte réalisée de pieux « palissades ».

-La première mention d’Espalais apparait en 1289. L’église datant surement des années 1200 est dédiée à Saint-Orens : Evêque d’Auch. Elle est ruinée pendant les guerres de Religions et rebâtie dans les années 1600.

-L’une des deux chapelles est élevée en 1776 par les Mariniers de Garonne qui la dédient à leur Patronne Sainte-Catherine. L’église est agrandie et transformée en 1843 et 1871.

-Eglise, mairie, école, château de Lastour, restaurant, golf, espaces verts… embellissent le village, parcouru par des centaines de pèlerins du chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui laissent le Causse du Quercy pour passer en Gascogne, via Auvillar et le Gers.

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici