Tarn-et-Garonne : France Relance au soutien d’un projet de territoire

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Les conséquences de la crise ont été inédites. C’est pourquoi, après les mesures de protection et de soutien, vient le temps de la relance. 100 milliards d’euros d’investissements, dont 40 milliards de contribution européenne sont engagées sur deux ans, de 2020 à 2022.

Dans ce cadre, le gouvernement a lancé divers appels à projets (AAP) couvrant un large champ d’actions au titre desquels figurent le « soutien aux associations de lutte contre la pauvreté » et celui de l’ « alimentation locale et solidaire ».

Afin de répondre aux besoins locaux, une enveloppe financière de 100 millions d’euros est en effet déployée pour aider les associations de lutte contre la pauvreté à concrétiser les démarches participatives au plus près du terrain dans le cadre de deux vagues de priorisation.

En outre, 30 millions d’euros sont consacrés au développement de projets locaux permettant l’accès aux produits frais et de qualité, en particulier pour les populations isolées ou modestes.

Les services de l’État de Tarn-et-Garonne ont travaillé en collaboration afin d’accompagner l’association « Trem-Plein-d’Espoir » dans son projet de création d’épicerie solidaire. Ce projet est proposé sur un territoire rural et isolé. Il permet aux personnes précaires bénéficiaires d’accéder à une alimentation de qualité et diversifiée tout en favorisant le lien social et l’autonomie des personnes.

Chantal Mauchet, Préfète de Tarn-et-Garonne, a souhaité aller à la rencontre ce jour de cette association, lauréate dans le cadre des deux appels à projets complémentaires précités.

La visite qui s’est déroulée en présence de madame Sylvia Pinel, députée de Tarn-et-Garonne et ancienne ministre, a été l’occasion de présenter le commerce de proximité accessible à un public en difficulté économique et les nombreuses initiatives de l’association dans le champ du secteur social.

Les subventions allouées dans le cadre de ces appels à projets, d’un montant de 70.431€ (pour une opération dont le coût global représente 80.306€) ont ainsi permis de soutenir un projet pertinent dans un territoire rural et isolé.

Reboisement : Rêve végétal

Du haut de ce vallon ouvert du Quercy, Olivier Dubois regardait cette vingtaine d’arpents légués par son grand-père. Une terre

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais