Tarn-et-Garonne : La police nationale rencontre la population dans le cadre de la police de sécurité du quotidien

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Dans une volonté de renforcer le rapprochement police-population et de développer les actions de prévention, la préfète de Tarn-et-Garonne et les effectifs de la direction départementale de la sécurité publique sont allés à la rencontre de la population sur le marché de la place Lalaque à Montauban.

L’objectif de cette rencontre organisée dans le cadre de la police de sécurité du quotidien, avec la participation des élèves du collège Jean Jaurès de Montauban, est d’échanger avec la population sur différentes thématiques dont :

– la police de sécurité du quotidien et sa mise en place à Montauban,

– les incivilités,

– le code la route,

– la prévention chez les seniors et les jeunes,

– les conduites à risques liées aux consommations de produits psychoactifs (alcool, tabac, cannabis, cocaïne, produits de synthèse… ) avec présence d’un simulateur d’alcool.

– le recrutement au sein de la police nationale.

Le déploiement de la sécurité du quotidien a débuté dès 2018 puis a été amplifié au premier semestre 2019. Une dynamique locale de prévention et de sécurité portée par les services de l’État (Police Nationale, Gendarmerie Nationale, Préfecture, Déléguée de la politique de la ville) à travers les groupes de partenariat opérationnel (GPO) s’est structurée depuis 2019 sur le territoire de Montauban afin de mieux répondre aux attentes de la population en matière de sécurité et d’adapter son offre à ceux-ci.

Le dispositif s’est plus récemment étendu au renforcement du lien de la police nationale avec la jeunesse dans le cadre du plan « 10 000 jeunes ». En ce sens, cette matinée était également l’occasion de présenter aux jeunes visiteurs les différents services de la police, et les voies de recrutement dans cette institution.

Pour en savoir plus : https://media.interieur.gouv.fr/10000jeunes-interieur.fr/

Reboisement : Rêve végétal

Du haut de ce vallon ouvert du Quercy, Olivier Dubois regardait cette vingtaine d’arpents légués par son grand-père. Une terre

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais