Tarn & Garonne : Mobilisation pour favoriser l’attractivité des métiers du secteur de l’aide à domicile

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Doté d’un budget de 1,4 milliards d’euros, le plan de réduction des tensions de recrutement, annoncé par le Premier ministre et la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion le 27 septembre 2021, vise à soutenir l’effort de formation des salariés et des demandeurs d’emploi pour favoriser leur accès à des métiers en tension. Les sous-préfets sont mobilisés pour décliner ce plan à l’échelle de chaque bassin d’emploi.

Dans le département de Tarn-et-Garonne, alors que le marché du travail est très dynamique, un nombre croissant d’entreprises rencontrent des difficultés à recruter. La filière sociale et médico-sociale, et tout spécialement le secteur de l’aide à domicile, aux personnes dépendantes, présente d’importants besoins de recrutement. Pour apporter des solutions, le sous-préfet de Castelsarrasin, le Conseil départemental, Pôle emploi et l’APAS se coordonnent afin de faire découvrir, à des jeunes sans emploi, la richesse des métiers du secteur de l’aide à domicile, en faisant tomber les a priori, afin de susciter des vocations.

En ce sens, une rencontre a été organisée le jeudi 17 mars, dans les locaux de l’ APAS 82 à Castelsarrasin avec une équipe de professionnels de l’APAS, aides à domiciles, et des jeunes, en Contrat d’Engagement Jeune (CEJ), intéressés par ce métier, pour échanger sur les différents aspects de cette profession qui recrute. Après avoir présenté le cadre dans lequel s ’inscrivait cette démarche, le « plan national de lutte contre les tensions de recrutement », M. Arnaud Sorge, sous-préfet de Castelsarrasin a laissé la parole à Mme Nathalie Garcie, cheffe du service Allocation RSA et service Insertion, à la direction de la cohésion sociale – Pôle des Solidarités humaines du conseil départemental qui a présenté le rôle du Conseil départemental, pilote de l’action service public de l’emploi local (SPEL) Secteur en tension : Santé et services à la personne.

Mme Céline Sibue, responsable d’équipe à Pôle emploi, et pilote du dispositif CEJ a présenté la situation de l’emploi dans le secteur de l’aide à domicile dans le bassin de Castelsarrasin ainsi que le Contrat d’Engagement Jeune. Le métier d’aide à domicile est très porteur en termes d’emploi. 293 offres d’emploi ont été déposées en 2021 sur le bassin de Castelsarrasin (+29.6% sur 1 an). De nombreux postes sont à pourvoir encore aujourd’hui.

Mme Marie Alayrac, directrice de l’APAS 82 est également intervenue pour présenter les activités de l’association, et son organisation. Les jeunes candidats et les salariés de l’association ont pu librement échanger sur les nombreux aspects concrets des métiers de l’aide à domicile. Pour remédier aux difficultés de recrutement et de formation, les intervenants ont rappelé que, outre les services de Pôle emploi, les candidats pouvaient également se rapprocher du Groupement des employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) de l’aide à domicile Occitanie et qui regroupe les acteurs de l’aide à domicile du département pour faciliter l’embauche et la formation des jeunes candidats à travers des contrats de professionnalisation.

Pour en savoir plus : https://www.lesgeiq-occitanie.fr/

Reboisement : Rêve végétal

Du haut de ce vallon ouvert du Quercy, Olivier Dubois regardait cette vingtaine d’arpents légués par son grand-père. Une terre

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais