Le billet d’humeur d’Homo CO2 : Torrey Canyon

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Il y a 30 ans disparaissait Serge Gainsbourg

Cet auteur compositeur aux accents de génie nous a donné des paroles et musiques inoubliables. On l’a dit provocateur parce qu’il était libre. Un petit coup de projecteur sur la chanson « Torrey canyon ». Dès 1967 il y décrit la mondialisation sauvage tout en parlant d’environnement, une exception dans son répertoire . Témoignage du choc de ce premier accident en attendant la prochaine. Nous pourrions nous demander pourquoi le ciel mondial profite de réglementations sévères, de contrôles permanents, d’une sécurité de circulation du plus haut niveau avec donc des accidents très rares , bref une sureté de transport maximale, et pourquoi en mer nous avons encore des réglementation faibles, pas appliquées. Avec des armateurs qui n’ont rien de commun avec des compagnies aériennes et surtout pas leur affinité avec les systèmes qualité et réglementaires, le tout entre pavillons de complaisance et paradis fiscaux. Pourquoi ? Parce que la nature ne vaut rien et l’homme vaut tout. D’ailleurs quand une catastrophe maritime intervient, nous sommes plus préoccupés par les activités humaines, tourisme et pêche que par la biodiversité. Rien n’empêche d’appliquer en mer les mêmes contraintes que dans le ciel. Rien ? Si bien sûr le prix, il faut que le transport ne coûte rien pour remplir les rayons de pas cher. Ce qui se passe dans le ciel retombe sur terre alors qu’en mer ignore ce qui tombe dans les fonds. Sauf pour le pétrole qui flotte et là nous le voyons, la fameuse partie émergée de l’iceberg. Des plastiques couvrent le fond des océans ? Et alors ? On s’en fout non ? Oui on s’en fout tant qu’on ne veut pas en connaître les conséquences. On va pas nous embêter avec ça ! Nous sommes des gens sérieux et on a autre chose à faire qu’à pleurer sur le nanoplastique dans les moules et les poissons ! Ah mince …c’est notre chaîne alimentaire, dommage mais on ne le voit pas. Nous sommes des gens sérieux et nous préférons choisir la couleur du mur du salon tous les 10 ans, et surtout la hauteur des pneus de nos tôles roulantes que de nous occuper de ces dégradations irréversibles. Pour la petite histoire, ce pétrolier « Torrey canyon » agrandit de 60 000 t à 120 000 t a donc doublé de longueur sans toucher à la propulsion ni au gouvernail. Il ne pouvait plus manoeuvrer efficacement et s’est ouvert sur des rochers Gallois. On accuse les rochers comme on accuse les platanes au bord des routes. Coupons ce chêne tri centenaire, une branche pourrait abîmer le camping car. Nous sommes des gens sérieux. Découvrir lors de la catastrophe de l’Erika (1999) que les déchets du Torrey canyon (1967) du Gironde (1969) du Boehlen (1976) de l’Amoco Cadiz (1978) du Tanio (1980) de l’Amazzone (1988) sont toujours présent dans des trous creusés à la hâte n’empêche personne de rouler en 4*4, ni de se chauffer au fioul et de laisser ses enfants régler l’addition des retraitements inévitables de ces déchets.

Magnifique chanson donc !

Torrey canyon : à découvrir sur https://www.youtube.com/watch?v=nd-guev0FkE

Dans le Torrey Canyon Le Torrey Canyon Aux Bermudes À trente degrés de latitude Se tient la Barracuda Tankers Corporation Son patron M’a donné en location À l’Union Oil Company de Californie Cent vingt mille tonnes de pétrole brut Cent vingt mille tonnes Dans le Torrey Canyon Le Torrey Canyon Si je bats pavillon du Liberia Le capitaine et les marins Sont tous italiens Le mazout Dont on m’a rempli les soutes C’est celui du Consortium British Petroleum Cent vingt mille tonnes espèce de bruts Cent vingt mille tonnes Dans le Torrey Canyon Serge Gainsbourg

Le billet d’humeur d’Homo CO2

12 février : Journée internationale Charles Darwin Le célèbre scientifique (1809- 1882) a théorisé l’évolution au moyen de la sélection

Le billet d’humeur d’Homo CO2

Vaccination : Pourquoi une si longue aiguille ? J’ai l’avantage de n’avoir pas une ambition de séduction électorale, j’use donc de la

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais