L’humeur d’Homo CO2

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Référendum et la horde sauvage

Confier à 150 citoyens la rédaction de propositions environnementales paraissait une bonne idée.

Déjà le choix de 150… Mais quelle idée !! 150 cavaliers c’est la horde sauvage de « mon nom est personne ». Henri Fonda en duel avec 150 « fils de leur mère ».

A moins qu’il ne s’agisse d’une manœuvre subtile ou le Président se voyait dézinguer trois par trois les 150 pour rentrer dans l’histoire comme une légende de l’Ouest…et en même temps changer de continent.

Non il ne voyait pas une telle fin, il imaginait un consensus. Euh..un consensus ? En France ? Ça fait du bien de rire un peu !

Donc prenons 150 citoyens au hasard, eh non je n’ai pas gagné à cette loterie là non plus, formons les et éduquons les sur ces thèmes. Nous voilà maintenant devant des convaincus, tant la science est riche et implacable sur le réchauffement climatique.

Pire, les coquins se sont appropriés le sujet et rêvent de bousculer les émetteurs dans leurs plus détestables habitudes et font des propositions finalement absolument mesurées au regard des enjeux. Et on veut leur raboter les propositions initiales pourtant trop raisonnables.

Alors les 150 filent lentement le chanvre en fils de caret, les assemblent en torons qui composeront une belle corde pour pendre qui se mettra en travers. Ils ne se sont pas trompés sur les torsions, la corde est solide. On trouvera bien l’un d’entre eux pour exécuter un nœud à boucle bien coulissant, j’en vois déjà un graisser la corde.

Nous voilà donc avec un vrai problème, jusque-là les partis politiques glapissaient mais en étant tous d’accord que « pas avant les élections » mais « pas après » non plus. Et tout finit par une prime à la casse de voiture, et/ou une prime à la voiture neuve, le pire du pire pour les émissions de CO2.

30 ans de prime à la casse… Ces gens ont des miroirs pour se regarder ? Ils ne savent pas compter le CO2 en tout cas.

150 qui mordent la main de celui qui a été les chercher dans leur quiétude confortable et émettrice.

Eux qui vivaient heureux et naïfs du problème, maintenant grognent dur.

Je n’ai pas l’absolue conviction que 47 millions d’électeurs puissent se positionner en connaissance de cause. D’ailleurs nos représentants restent solidement incultes dans leurs idées reçues aussi.

Pour avoir visionné les auditions en commissions parlementaires d’intervenants, je suis resté « inquiet » par les questions des parlementaires, inquiet au sens diplomatique du terme.

Même un qui dit, pourtant quand je passe près des éoliennes par chez moi elles tournent !

Et de s’entendre répondre oui monsieur, mais la puissance évolue au cube de la vitesse du vent, donc cela n’augure rien de sa production. Voilà les vrais chiffres, monsieur.

Une vraie exécution, une mort sans phrase.

Les mêmes affirment que les forêts absorbent le CO2 fossile…ah bon ? Il n’y avait donc pas de forêt avant 1850 ? D’ailleurs ils ont longtemps appelé énergies nouvelles…le Vent et le Soleil !! Comme énergie nouvelle le soleil en effet …. Le vent qui fait tourner les moulins depuis 1000 ans…. qui assure tout le transport maritime depuis au moins 5 000 ans..nouveau ? Inculture générale exposée en plein…soleil. Et je parle là de gens élus importants, qui se remontent la cravate ou s’ajuste le tailleur, parfois blanc, pas des « vulgum pecus » issus de croisements plébéiens provinciaux. Attention ! Je ne suis pas contre les élites, je veux des élites justement, des gens qui comprennent, qui calculent, qui savent tellement qu’ils connaissent leur limite et donc peuvent progresser.

Le réchauffement ne doit pas se politicardiser, ce sont des faits, de la science dure.

Ce thème de l’environnement transporte toutes les idéologies mais rarement les vrais chiffres. Le règne du Yaka, et personne ne parle de ne distribuer l’argent public qu’ à la tonne de CO2 évitée calculée sur un cycle complet du produit, seule vraie façon d’agir directement et concrètement et bien sûr de taxer toutes les émissions de CO2 fossile, et aussi d’arrêter le poker menteur des compensations carbone, autre scandale. J’y reviendrai car entre marketing et mensonge pur, nous avons là toute une panoplie, on émet du CO2 pour 10 000 ans et on plante un arbre pour ..80 ans. Arbre qui aurait poussé de toute manière, pour atteindre un climax il suffit de rien faire. J’ai du mal à en rire.

Au moins cette affaire de la horde sauvage permet de secouer un cocotier qui aura tantôt les pieds dans l’eau, et c’est déjà mieux que le rien d’avant. Nous avons une belle et solide corde pour grimper.

Référendum : à suivre et nous suivrons !

Le billet d’humeur d’Homo CO2

12 février : Journée internationale Charles Darwin Le célèbre scientifique (1809- 1882) a théorisé l’évolution au moyen de la sélection

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici