Carnaval

Le Riverain - carnaval
Partager sur facebook
Partager sur facebook

Las originas

Fèsta populàra, vièlha de qualques millenàris, sèm pas assegurats de sas originas sul nòstre territòri.

D’unes i veson lo ligam amb las Saturnalas romanas que se passavan al mes de decembre e ont los esclaus prenián la plaça de lors mèstres. D’autres pensan a una origina gallesa o benlèu encara mai anciana.

Edat Mejana

Es an aquesta epòca que la fèsta pagana foguèt recuperada per la religion crestiana.Carnaval ven del mot latin « carnlevare » que vòl dire « tirar la carn ». Èra una allusion al periòde del carèsma ont es que cal pas manjar de carn.

L’epòca de Carnaval

Marca la fin de l’ivèrn e la debuta de la prima. Entre Nadal e Carèsma, lo nòstre Carnaval comença a la meteissa epòca que la Candelièra, a l’entorn del començament de febrièr. Periòde de festivitats, de desbordaments, d’inversions mas tanben de transgressions : se caliá mascar, trasvestir. Tot çò qu’èra forrabandit en temps normal per la glèisa. Òmes salvatges, palhassas, petaçons, pelissa d’ors, lo monde podián jogar sul costat animal. Èra tanben lo moment de jutjar los cocuts (las asinadas) e los nòvis i passavan tanplan.

Lo poder politic e la glèisa se malfisavan d’aquela fèsta que portava lo dangièr. En particulièr als sègles XVII e XVIII, los desbordaments ajustavan de trebolitges qu’ensagèron de conténer. Mas Carnaval contunhèt ça que la.

Lo ritme del Carnaval occitan

La setmana dicha grassa comença pel 2 de febrièr (per la Candelièra) e s’arrèsta la velha de las Cendres al dimars gràs. Caliá fabricar lo personatge de Carnaval, òme de palha, espaurugal vestit d’una camisa traucada amb de pelhas. Començava una passejada del Carnaval montat sus un ase. Los joves li getavan d’uòus. Lo passa carièra podiá èsser seguit per de musicaires. Èra jutjat, condemnat e cremat dins un fuòc brandal.

Les origines

Fête populaire, vieille de quelques millénaires, ses origines sur notre territoire sont incertaines.

D’aucuns y voient un lien avec les Saturnales romaines, du mois de décembre pendant lesquelles les esclaves prenaient la place de leurs maîtres. Ou bien, l’origine serait à trouver du côté gaulois voire préhistorique, selon certains.

Moyen Age

C’est à cette époque que la fête païenne est récupérée par la religion chrétienne. Carnaval vient du latin « carnlevare » qui veut dire « retirer la viande ». Allusion à la période du carême, lorsqu’il ne faut pas manger de viande.

L’époque de Carnaval

Elle marque la fin de l’hiver et les prémices du printemps. Entre Noël et Carême, notre Carnaval commence à la Chandeleur, au début du mois de février. Période de festivités, de débordements, d’inversions mais aussi de transgressions : on se masquait, on se déguisait. Tout ce qui était interdit en temps normal par la religion. Hommes sauvages, clown, « petaçons », homme-ours, on pouvait retrouver son côté animal. On jugeait aussi les cocus et les jeunes mariés.

 Le pouvoir politique et l’église se méfiaient de cette fête qui présentait un certain danger. En particulier aux XVIIe et XVIIIe siècles, les débordements ajoutaient des troubles qu’ils tentèrent de contenir. Mais Carnaval perdura cependant.

Le rythme du Carnaval occitan

Le semaine grasse commence le 2 février (à la Chandeleur) et s’arrête la veille des Cendres, le jour de Mardi Gras. On fabriquait le personnage de Monsieur Carnaval, homme de paille, épouvantail vêtu d’une chemise trouée. On perchait le bonhomme Carnaval sur un âne et le défilé pouvait commencer. Les jeunes lui jetaient des œufs. Parfois accompagné de musiciens. Il était ensuite condamné, jugé et brûlé.

Istoria – Toponimia

De qu’es amagat darrèr los noms de nòstres vilatges ? (3na partida) Lo Pin : ven del latin « pinum ». Lo pin es

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici