Cultura occitana – Cresenças : Animals totemics en Occitania

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Son presents dins las fèstas votivas dins un fum de vilas de la region Occitania e tot particularament dins lo departament d’Erault. Lo polin de Pesenàs e la tarasca de Tarascon fan partida d’aquel bestiari : son venguts Òbras del patrimòni cultural immaterial de l’umanitat.

Aquestes animals gigants representan una localitat de mercés una legenda ligada a la fondacion o a l’istòria de la ciutat. Dins lo passa-carrièra, primièr, i a lo menaire que pòrta lo cap del totem. Puèi, los portaires e los dansaires que butan o tiran lo còs de l’animal. S’agís de lo bolegar tala coma una mariòta. Seguisson los musicaires, pifres e tambors que ritman la procession. Lo precon presenta l’animal totemic e rampèla son istòria.

Lo polin de Pesenàs

La legenda ditz qu’en 1226, lo rei Loís VIII, partit per la crosada contra los Albigeses s’arrestèt a Pesenàs. Foguèt aculhit coma cal pels piceneses pendent una setmana. Al moment de tornar prene la rota, la seuna cavala es tombada malauta. Lo rei l’abandonèt a Pesenàs la mòrt dins l’arma. Qualques meses pus tard, sul camin de retorn, tornèt trobar la cavala en bona santat. A mai, aviá polinat. Per mercejar los qu’avián pres suenh dels dos animals, lo rei faguèt edificar un polin de fusta per que prenga sa part de totas las fèstas publicas.

La Tarasca de Tarascon

La Tarasca es un mostre que cada part de son còs sembla un animal diferent : a lo cap d’un leon amb lo crin negre, un clòsc de tartuga, las dents d’un lausèrt, un ventre de peis, una coa de reptile. Es una creatura estranha e li foguèron atribuïdas mila e una malafachas coma la de devorar tot crus los maluroses que remontavan Ròse fins a Tarascon. Revertava los dangièrs del fluve. La legenda ditz qu’es aquel mostre que donèt lo nom a la vila. Pichon a pichon, la Tarasca faguèt partida de las fèstas e processions : se debanan la darrièra dimenjada de junh dempuèi 1946 ! A mai, lo personatge de Tartarin de Tarascon es estat ajustat en referéncia a Alphonse Daudet. Las fèstas de Tarascon son a l’Unesco dempuèi 2005, e la Tarasca i figura coma Patrimòni cultural immaterial dempuèi 2019.

Animaux totémiques en Occitanie

Ils sont présents dans les fêtes votives dans de nombreuses villes de la région Occitanie et tout particulièrement dans le département de l’Hérault. Le poulain de Pézenas et la Tarasque de Tarascon font partie de ce bestiaire : ils sont devenus Œuvres du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Ces animaux géants représentent une localité grâce à une légende liée à la fondation ou à l’histoire de la cité. Dans les processions, il y a d’abord le meneur qui porte la tête du totem. Puis viennent les porteurs et les danseurs qui poussent et tirent le corps de l’animal. Il faut l’animer comme une marionnette. Suivent les musiciens, fifres et tambours qui rythment la procession. Le crieur présente l’animal totémique et rappelle son histoire.

Le poulain de Pézenas

La légende dit qu’en 1226, le roi Louis VIII, parti pour les croisades contre les Albigeois, s’arrêta à Pézenas. Il fut accueilli comme il faut par les Piscénois pendant une semaine. Au moment de reprendre la route, sa jument est tombée malade. Le roi l’a abandonnée à Pézenas la mort dans l’âme. Quelques mois plus tard, sur le chemin de retour, il retrouva sa jument en bonne santé. En plus, elle avait eu un poulain. Pour remercier ceux qui avaient pris soin des deux animaux, le roi fit édifier un poulain en bois pour qu’il prenne part à toutes les fêtes publiques.

La Tarasque de Tarascon

La Tarasque est un monstre dont chaque partie du corps appartient à un animal différent : elle a la tête d’un lion avec une crinière noire, une carapace de tortue, les dents d’un lézard, le ventre d’un poisson, une queue de reptile. C’est une créature étrange et mille et un méfaits lui furent attribués comme celui de dévorer tout crus les malheureux qui remontaient le Rhône jusqu’à Tarascon. Il rappelait les dangers du fleuve. La légende dit que c’est ce monstre qui a donné le nom à la ville. Petit à petit, la Tarasque fit partie des fêtes et des processions : elles se déroulent le dernier weekend de juin depuis 1946 ! De plus, le personnage de Tartarin de Tarascon a été ajouté en référence à Alphonse Daudet. Les fêtes de Tarascon sont à l’Unesco depuis 2005, et la Tarasque y figure comme Patrimoine culturel immatériel depuis 2019

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais