Istòria >Toponimia

Partager sur facebook
Partager sur facebook

De qu’es amagat darrèr los noms de nòstres vilatges ? (2da partida)

Espalais : podriá venir del latin-bàs « palatium » que designa un luòc defendut per de pals.

Gasques : l’etimon ven del nom latin Vascones, vengut Gascons. Pòt èsser une referéncia al pòble que s’es installat  dins aquel parçan o al nom d’una familha.

Golfèch : ven d’un nom germanic, siá Wolfig siá Vulfingus. Lo toponim existissiá abans la vila.

Godorvila : ven del latin « gothorum » que fa referéncia al pòble dels Gòts e « villa » que representa un domèni rural, puèi un vilatge. Efectivament, los Visigòts ocupèron nòstre territòri abans l’arribada dels Francs de Clovis. Lalanda : ven del gallés « landa » e designa un terrenh qu’es pas ocupat, una landa.

La Magistèra : ven del latin magister (al masculin), magistra (en femenin). Pòt èsser una referéncia a un mestièr ligat al pòrt fluvial. Lo « magister » seriá lo mèstre dels batèus e « la magistra » la siá femna que ten l’alberga.

Totes aquestes elements son d’ipotèsis manlevats de l’obratge de P. Burgan e A. Lafon « Diccionari etimologic del Tarn-e-Garona ».

Qu’est-ce qui est caché derrière les noms de nos villages ? (2ème partie)

Espalais : pourrait venir du bas-latin « palatium » qui désigne un lieu défendu par des pieux.

Gasques : l’étymon vient du nom latin « Vascones », devenu « Gascons ». Cela peut être une référence directe au peuple qui s’est installé à cet endroit ou au nom d’une famille.

Golfech : vient d’un nom germanique, soit Wolfig, soit Vulfingus. Le toponyme existait avant la ville.

Goudourville : provient du latin « gothorum » qui fait référence au peuple des Goths et « villa » qui représente un domaine rural, puis un village. Effectivement, les Wisigoths occupèrent notre territoire avant l’arrivée des Francs de Clovis. Lalande : vient du gaulois « landa » et désigne un terrain qui n’est pas occupé, une lande.

La Magistère : vient du latin « magister » (masculin), « magistra » (féminin). Cela peut faire référence à un métier lié au port fluvial. Le « magister » serait le maître des bateaux, et la « magistra », sa femme tenant l’auberge.

Tous ces éléments sont des hypothèses tirées de l’ouvrage de P. Burgan et de A. Lafon « Dictionnaire étymologique du Tarn-et-Garonne ».

Istoria – Toponimia

De qu’es amagat darrèr los noms de nòstres vilatges ? (3na partida) Lo Pin : ven del latin « pinum ». Lo pin es

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici