Golfech – Centrale : Les deux réacteurs en marche

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Le 11 décembre dernier, les équipes de la centrale nucléaire EDF de Golfech ont reconnecté l’unité de production n°1 au réseau électrique national. Une bonne nouvelle après plusieurs mois d’arrêt du réacteur pour maintenance et renouvellement d’une partie de son combustible. La centrale est ainsi disponible à 100% pour répondre aux besoins des français cet hiver.

Au cours de l’arrêt programmé de l’unité de production n°1, plus de 10 000 activités planifiées de contrôle et de maintenance ont été menées à la fois dans la partie nucléaire et non nucléaire des installations. Celles-ci ont concerné notamment l’installation d’une peau composite sur la paroi de l’enceinte du bâtiment réacteur, la visite complète d’un corps basse pression du groupe turbo-alternateur et d’une turbo-pompe alimentant en eau des générateurs de vapeur, des travaux de robinetterie, etc.

L’ensemble de ces opérations programmées pour améliorer toujours plus la sûreté des installations a été réalisée sous le pilotage d’une centaine de salariés EDF spécialisés dans la planification, la logistique, la robinetterie, la chaudronnerie, l’électricité, l’instrumentation, la chimie, etc. Plus de 1000 intervenants supplémentaires à l’effectif du site ont été mobilisés lors de cet arrêt.

Pour garantir la protection de la santé des salariés, qu’ils soient d’EDF ou d’entreprises partenaires, des actions sanitaires ont été déployées sur les installations en complément de l’application stricte des mesures barrières. Celles-ci ont inévitablement eu un impact sur la durée des interventions. A cela s’est ajouté quelques dysfonctionnements matériels imprévus, sans impact sur la sûreté, qui ont nécessité un traitement pour garantir leur bon fonctionnement. Tout au long de l’arrêt de l’unité n°1, les équipes de la centrale ont fait preuve d’une grande mobilisation pour mener à bien leurs missions.

Auvillar : VOTEZ !

Nous vous avons informé dès minuit que le joli village d’Auvillar faisait partie des 14 villages sélectionnés pour le Village

Malause – Nouvelle enseigne

Un institut éco-responsable C’est le 30 novembre dernier qu’Angélique Gasc a ouvert son centre d’esthétique et de bien-être « Pause Ô Naturel

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici