Helder Batista : passion « Land Art »

Le Riverain - Helder Batista : passion « Land Art »
Partager sur facebook
Partager sur facebook

Né à Paris, il a suivi sa femme, native de La Magistère, et y a vite trouvé ses marques, heureux d’y découvrir une qualité de vie faite de balades en campagne, de rencontres de personnes attachantes et une gastronomie incomparable.

A 56 ans, travaillant d’abord en autodidacte, il a pris des cours du soir à l’école des Beaux-Arts, à raison de 35h par semaine. Il possède maintenant 15 ans de pratique dans la sculpture et la peinture, qu’il nomme le “Land Art” (L’art dans la campagne), le préférant à l’appellation “Street Art”. Ses fresques animalières dans des décors champêtres sont là pour le démontrer. Avant de poser ses toiles et ses sculptures à La Magistère, il a exposé dans des galeries prestigieuses aux Etats-Unis, en Suisse, en Espagne, en Afrique du Sud, au Canada, à Dubaï et bien sûr en France à Lorient ou Paris entre autres.

Son goût pour le “Street Art” a débuté pendant le confinement, découvrant que le monde rural était très ouvert, et demandeur de ce mode d’expression. Après certains particuliers, il a fait des démarches auprès de la CC2R et des domaines pour obtenir l’autorisation de “restaurer” certains bâtiments. Façades abîmées, transformateurs dégradés, souvent par des tags grossiers, sont pour lui des supports privilégiés et deviennent source d’intérêt. Il aimerait que d’autres artistes, célèbres, se joignent à lui pour animer et mettre à l’honneur cette région qu’il affectionne. Il suffit de se promener dans la campagne pour admirer ses réalisations.

A l’heure actuelle, vache, émeu, cheval, sont visibles autour du village, en attendant les prochaines réalisations qui pourraient être admirées par le biais d’un circuit ou sous forme de jeu de piste.  

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais