La Magistère – Américo Marques, un retraité écologiste

Partager sur facebook
Partager sur facebook

A La Magistère, tout le monde, ou presque, connaît Américo Marques. Peu de personnes en revanche savent que ce retraité tranquille et souriant œuvre dans l’ombre pour notre bien à tous.

Il travaillait pour le privé, dans le nucléaire, et au fil de ses déplacements, s’est retrouvé à La Magistère. Avec son épouse Françoise et leurs deux enfants, ils se sont donc installés dans la commune en 1986. Le couple s’est investi dans la vie associative, principalement dans le club de football de Golfech. Aujourd’hui on peut rencontrer Françoise à la bibliothèque municipale qu’elle anime en alternance avec quatre conseillères.

Américo Marques a une passion : le canoë. C’est pendant ses sorties loisirs qu’il s’est aperçu, vu de la Garonne ou du canal, du nombre de déchets jalonnant les rives des cours d’eau. Il s’est donc mis en quête, depuis une dizaine d’années, trois fois par semaine, de collecter ces objets polluants de toute sorte. Son procédé, une montée pour le repérage et une descente pour le ramassage. Le constat est impressionnant, mais surtout alarmant au vu des quantités. Ces incivilités se retrouvent également en centre-ville, où canettes, masques, tickets de jeux à gratter et autres actes pitoyables jalonnent les rues. Il n’est pas rare aussi, dans le beau cadre du lac de Bergon, de trouver des emballages, gobelets, sacs et restes de restauration rapide, alors que des poubelles sont à disposition. La mairie a déjà organisé des journées ramassage pour y pallier.

Américo souhaiterait associer les habitants pour des journées de collecte, avec les enfants qui seraient sensibilisés sur ce sujet environnemental. Cela pourrait se traduire par des journées utiles, mais également source de rencontres, avec à la clé pourquoi pas des repas types auberge espagnole.

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais