La Magistère : Un rond-point bien « ancré »…

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Le grand carénage a amené la centrale nucléaire EDF de Golfech à demander des travaux en vue d’autoriser la circulation de convois exceptionnels, en modifiant le rond-point côté Agen. Ceci a donné des idées au conseil municipal de la commune.

La Magistère possède un pont traversant la Garonne, et, dans son passé, était un port très animé. Ces deux symboles figurent désormais aux entrées du bourg. Le petit pont rouge a été déplacé sur le terre-plein entre les magnolias, bien visible en venant de Golfech. Le rond-point s’est vu démantelé, laissant son centre accessible à la circulation imposante des convois. L’accès en temps normal est interdit par une barrière où figure le nom de la cité.

Pour l’agrémenter, une ancre, symbole de la navigation et du commerce passés a été convoyée depuis Le Havre. Celle-ci mesure 3,80 mètres par 2,40 mètres pour un poids de 1665 kilogrammes. Deux emblèmes de la commune viennent compléter cette réhabilitation.

Bruno Dousson, le maire revient sur ces nouveaux aménagements : « Comme vous avez pu le constater, le rond-point a fait peau neuve. Ce n’était pas par envie de changer (…). Ceci, en vue du grand “carénage”, qui est une sorte de grosse révision, de la centrale nucléaire EDF de Golfech. Le budget nous était limité et imposé. Mais n’étant pas habitués à jeter l’argent par les fenêtres, nous avons repensé cet espace en le mettant en valeur avec cette ancre symbolique, rappelant l’ancien port qui a fait les belles heures de notre commune quand la Garonne était navigable ».

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais