Clermont-Soubiran

Le Riverain - Clermont-Soubiran
Partager sur facebook
Partager sur facebook

Perché sur son nid d’aigle, il domine la vallée de Garonne, dans le Causse du Quercy en Pays de Serres.  Le village offre un panorama sur la Gascogne grâce à son altitude de 103 mètres.

Au Moyen-âge : Clermont-Soubiran est un lieu important. Vingt deux paroisses sont rattachées à cette seigneurie. Le château fort, au centre de la bastide, protège les nombreuses maisons construites sur ses pentes. On ne connaît pas avec certitude l’époque à laquelle il a été édifié.

En 737 : Lorsque, à Poitiers,  les sarrasins sont battus par Charles Martel, roi de France, ils ravagent l’Agenais. Le château fort, déjà dressé sur son piton commande le passage de Garonne.

Dès 1092 : le château fort appartient aux puissants seigneurs de Gascogne et du Quercy, la famille Durfort, en apanage avec l’Evèque d’Agen. Cette seigneurie véritable frontière entre l’Aquitaine et le Comté de Toulouse : les Raimondets, l’ont érigé en baronnie en 1208 au profit des seigneurs de Clermont-Soubiran  ( Raymond, Vicomte de Toulouse).

Les droits de péages perçus sur le port de Las Peyres, sont une source considérable de richesse de Garonne. Le marché a lieu tous les samedis, les étrangers y viennent en toute sécurité, ainsi qu’aux foires annuelles.

1337 : Pendant toute la guerre de Cent ans, le château fort est un enjeu considérable pour les routiers : « véritables brigands » qui le repèrent.

1437 : Le château fort est acheté par Charles de Guyenne « Aquitaine », frère de Louis XI futur Roi de France. Il en octroie les biens le 23 février 1463 à Robert de Balzac d’Entraigues qui devient Baron de Clermont-Dessus,

1617 : La Baronnie est élue en Marquisat par Louis XIII Roi de France, et l’apporte en dot à Jean-Gaspard de Marchin en 1651. Le château fort s’agrandit et possède de grandes et nombreuses propriétés dans la vallée de Garonne, (actuellement La Magistère). La seigneurie s’étend jusqu’aux rives de Garonne : le port fluvial de La Magistère comprend aussi quelques places fortes dont la Bastide, Coujetou, La Tourasse et le château de Coupet.

1706 : Ferdinand, Comte de Marchin, meurt couvert de dettes lors du siège de Turin, où il combattait pour Louis XIV Roi de France. Le 10 février 1711, les créanciers de celui-ci vendent la Seigneurie à Thomas Gasquet, Marquis de Clermont qui, la cède à Jean-Baptiste de Picot, lequel la revend à Jean-François de Lamothe. Par héritage, le château fort revient aux Comtes de Nicolaï. Ceux-ci vendent Clermont-Dessus à De Laborie. La terre reste dans le patrimoine de cette famille jusqu’en l’an 1881.

1792 : Le territoire actuel de La Magistère  est la possession de la Seigneurie de Clermont-Dessus mais, le 7 août 1792 La Magistère devient une commune indépendante.

1881 : De Laborie cède le château fort à Charles, Baron de Bideran de Béraud de Canterrane. Son fils épouse Marguerite de Saint-Exupéry et vend le château fort à M. Estèbe en l’an 1928 qui le céda à son tour à M. et Mme Mabire-Famin. Elise Famin, Comtesse de Tocqueville acquiert le château fort.

Histoire de l’église de Clermont-Dessus dédiée à Saint Victoire

Elle a été construite vraisemblablement avant 1092 puisque les coutumes sont accordées par la famille Durfort et leurs co-seigneurs, dans celle-ci.

Victoire, qui es-tu ? Jeune romaine martyrisée, dès les premiers siècles du Christianisme sous le règne de Decras, Empereur romain, en 249-251. La fête de Sainte Victoire est le 23 décembre. Charlemagne aurait transféré ses reliques et celles de son frère à la Basilique Saint Sernin de Toulouse.

L’église était à l’intérieur du château fort et comprenait, croit-on, une tour carrée à la place actuelle du clocher-mur qui supporte deux cloches que l’on date des années 1600. Ceci explique la porte d’entrée située au nord, où l’on y aperçoit encore les traces. L’enceinte tour ronde a remplacé le pont-levis. On pense que la construction du clocher-mur date des années 1500/1600.         

Un prêtre et trois vicaires résident à Clermont-Dessus et, un vicaire à Saint-Pierre de Malaure. Chaque dimanche, deux messes y sont célébrées.

14 décembre 1942 : Le site de Clermont-Dessus est inscrit au Patrimoine des Monuments Historiques de France.

1973 : Le site de Clermont-Dessus, situé sur l’ancienne voie romaine « La Clermontoise », reprend le nom de Clermont-Soubiran.

1995 : De très importants travaux sont réalisés à l’église : la charpente est entièrement refaite en bois de chêne teinté. L’ancienne tribune du Seigneur, est rénovée à l’identique de l’époque, elle aussi en bois de chêne teinté. L’intérieur des murs a été refait en pierres apparentes, tout en conservant les dessins des ouvertures d’autrefois. Cet ensemble dégage son charme d’antan. Elle garde le vocable de Sainte Victoire.

2006 : Fermeture de l’école. Nicole Brogly en fut la dernière institutrice. Deux salles associatives ont succédé à l’établissement.

Septembre 2012 : La commune de Clermont-Soubiran devient membre de la Communauté de Communes des deux rives de Valence.

Le château fort a gardé son aspect féodal et appartient au Domaine privé.

A découvrir : de très belles randonnées où l’on peut flâner, rêver au temps jadis qui semble s’être arrêté ; un admirable point de vue sur la vallée de Garonne et, par temps clair, on peut contempler la chaîne des Pyrénées.

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais