Goudourville – Lalande (Partie 2/2)

Partager sur facebook
Partager sur facebook

Dans le dernier numéro du Riverain vous découvriez l’histoire de Goudourville avec entre autres, l’église, le château et le château de Lantourne. Ce mois-ci, intéressons-nous un peu plus à Lalande.

La Seigneurie de Lalande, jusqu’à la fin des années 1500, dépend de celle de Goudourville. Il y avait cependant dans ce lieu, un château seigneurial, déjà ancien en l’an 1613 et existant encore en l’an 1664. Guillaume de Daffis, seigneur de Goudourville et de Lalande, premier Président au Parlement de Bordeaux, obtient au mois d’avril 1600, le droit d’établir deux foires annuelles et un marché hebdomadaire qui a lieu tous les lundis. Vers la même époque, la commune de Lalande est séparée de celle de Goudourville, administrée par deux consuls.

Lalande devient chef-lieu d’une juridiction mais, le seigneur ne cesse pas d’appartenir à la Seigneurie de Goudourville.

L’église dédiée à Saint Pierre aux Liens

Saint-Pierre aux liens, qui es-tu ? Une légende dit : le Roi Hérode se met en quête d’un chrétien. Il fait arrêter Pierre, enchaîner et jeter en prison avec l’intention de le livrer au peuple après la fête de Pâques pour une persécution. Mais, un ange pénètre de nuit dans la prison du Saint, le délivre de ses liens et lui ordonne d’aller reprendre librement sa prédication. Le Pape Saint-Alexandre fit élever en son honneur une église où il dépose les chaînes du Saint et, la nomme Saint-Pierre aux liens. L’église de Lalande est construite dans les années 1000-1100. Le clocher-mur est caractéristique des églises du Quercy en pays de Serres. C’est un édifice modeste qui a conservé son caractère roman d’origine, malgré des remaniements multiples. Elle est jusqu’à la Révolution française, une paroisse du diocèse d’Agen où l’Abbé de Saint-Maurin possède le droit de patronage.

Goudourville – Lalande

En l’an 1789, Goudourville devient une commune et c’est en l’an 1820 que l’on juge préférable de réunir Goudourville et Lalande, par décret impérial de Napoléon 1er, étant donné le peu d’habitants à Lalande et l’absence de centre aggloméré à Goudourville.

De nos jours : en l’an 1957 la famille de Tocqueville donne au château son aspect actuel. Il est classé à l’inventaire des monuments historiques de France. De nos jours il appartient au domaine privé.

La municipalité fait des travaux très importants à l’église de Goudourville dans les années 2000. L’école rurale, la mairie, les églises, salles des fêtes, espaces verts… Sans oublier le moulin à vent transformé en pigeonnier « qualifié de Pied de Mulet » qui appartient au domaine privé. Le dynamisme d’une bande d’amis, « le comité des fêtes », s’exprime par l’organisation d’animations festives annuelles, de plus en plus importantes.

Voilà à quoi se résume la commune de Goudourville-Lalande qui reste agréable à visiter, notamment lors d’une belle randonnée où vous pourrez y voir les monuments cités précédemment.

Désormais, Goudourville fait partie de la Communauté des Communes des 2 rives.

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici