Suite et fin du calendrier Julien et Grégorien

Le Riverain - Suite et fin du calendrier Julien et Grégorien
Partager sur facebook
Partager sur facebook

Le mois de Septembre doit son nom au chiffre 7 « Latin septem ». Sous la pression du sénat, Septembre le 7eme mois de l’année romaine se change en tibérus, germanicus, tacitus, selon les empereurs. Ces innovations motivées par la flatterie sont sans lendemain et septembre reste définitif, et passe au 9eme rang de notre calendrier. La première quinzaine de septembre reste estivale, pour la deuxième c’est l’approche de l’automne. Les jours ont une durée de 12h30 min, et diminuent d’1h 46 min dans le mois.

Le mois d’Octobre a gardé son nom bien que du 8eme mois, dans le calendrier Julien et Grégorien c’est le 10eme mois. C’est la fin de l’été. Le mois avance dans un mouvement de déséquilibre ; l’arrière saison s’évanouit doucement, laissant la place aux brumes matinales et parfois aux pluies. Les jours diminuent d’1h47 min, dans le mois.

Le mois de Novembre tient son nom de l’ordre numéral, il occupe dans l’année romaine la 9eme place (Novembris , de novem = 9). Il est placé sous le signe de Diane, déesse de la chasse. Les jours diminuent d’1h 10 min dans le mois, le jour de Toussaint dure 9h46min, et la dernière journée  du mois ne compte plus que 8h30min. Les journées écourtées se terminent désormais par des veillées.

Le mois de Décembre porte son nom, de la place qu’il occupe dans l’ancienne année romaine le 10eme , quand il est relégué au 12eme rang, il garde son nom.  C’est le mois du solstice d’hiver (25 décembre) et des jours les plus courts. Les journées ont une durée de 8h10 min. Elles diminuent de 14 minutes dans le mois. Mais ces 31 derniers jours de l’année ne seraient qu’un long mois ténébreux, si nous ne fêtions pas la célébration de Noël , à la fois symbole d’espérance et signe de la renaissance des jours avenirs. Noël offre à chaque personne une bouffée d’espoir.

Les saisons

L’hiver commence le 21 ou 22 décembre, et se termine le 20 ou 21 mars. C’est peu après l’an 1000 que le mot Iver est adopté en France, et désigne une saison. Celle-ci est la plus froide dans notre hémisphère. L’hiver débute par le jour le plus court de l’année, les nuits se prolongent pendant près de 16h. Chaque siècle connaît plusieurs hivers d’une exceptionnelle rigueur, comme celui de 1364, 1544, 1709 avec moins 22° à Paris.

Le printemps apparaît après les longues froidures  de l’hiver. Il s’accompagne de réjouissances avec le réveil de la végétation. Il débute à l’équinoxe du 19 ou 21 mars, au moment où les jours deviennent égaux aux nuits. Il termine au solstice de l’été le 21 juin célébré par la fête de Saint-Jean.

L’été commence le 21 ou 22 juin et termine le 22 ou 23 septembre. C’est la période la plus chaude de l’année. Certains étés ont été caniculaires comme celui de l’an 995, 1000, 1260, 1793 où le thermomètre est monté jusqu’ à 38° à Paris. En 1811, la chaleur est constante de février à novembre. La température annuelle est à son maximum après le solstice d’été , dernière quinzaine de juillet. En 1904, la température en juillet  a atteint les 43° à Paris.

L’automne dure du 22 septembre au 23 décembre. Cette saison est souvent plus agréable que le printemps. Au début,  l’automne a des airs d’été indien avec de beaux jours tardifs, c’est l’été Saint-Martin vers le 11 novembre.

Dans les temps anciens, on ne connaît que 3 saisons : le printemps, l’été et l’hiver.

Le mot automne en latin «automnus » apparaît tardivement en français, vers les années 1100/1200.

Il a d’abord comme signification l’épanouissement, les récoltes, avant de symboliser le déclin et terminer par le solstice d’hiver, aux alentours de Noël. En cette fin d’année, permettez-moi de vous adresser mes Meilleurs Vœux pour l’année 2020

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici

Laissez-nous vos coordonnées et nous prendrons contact dans les plus brefs délais