Toussaint

Le Riverain - Toussaint
Partager sur facebook
Partager sur facebook

A l’Antiquité, les druides les plus puissants présidaient aux grandes fêtes religieuses du calendrier celtique. On célébrait Samain, le premier jour de l’année celte, le 1er novembre. Cette fête fut christianisée plus tard sous la forme de la Toussaint. Elle ne disparut pas totalement, puisque Halloween est parvenue aux Etats-Unis, après son origine dans les pays celtes.

En 835, pour commémorer sa restauration, l’empereur Louis 1er le Pieux, troisième fils de Charlemagne, obtint du Pape Grégoire IV que la solennité de tous les saints soit célébrée le 1er novembre dans toutes les églises des Gaules et de la Germanie. Ce Pape Grégoire IV (101ème Pape de 828 à 844) était le fils du Romain Jean, Cardinal prêtre du titre des Saints Come et Damien.

En 1919, Raymond Poincaré, président de la 3ème République française (17/01/1913 à 17/01/1920), ordonne de fleurir toutes les tombes des soldats pour le 1er novembre. On choisit pour cette commémoration le chrysanthème.

Le chrysanthème

L’histoire du chrysanthème commença en Chine. On le cultivait pour l’ornement, l’alimentation et la pharmacopée depuis 3000 ans.

Introduit au Japon au VIIIème siècle, il y obtint un succès phénoménal. Il devint le symbole de l’Empereur et l’emblème de l’archipel.

Les premiers spécimens de chrysanthèmes arrivèrent en Europe au XVIIème siècle. Ils étaient de type pompon. Les espèces à grandes fleurs furent introduites à la fin du XVIIIème siècle.

La belle époque vit le triomphe du chrysanthème avec la vogue du style japonais.

En France, le chrysanthème est associé à la mort, fleur de cimetière, rarement offerte. C’est ainsi que, exception française oblige, la réputation de cette fleur changea du tout au tout.

Nous et nos partenaires stockons et accédons à des informations non sensibles sur votre appareil, comme des cookies ou l'identifiant unique de votre appareil, et traitons vos données à caractère personnel comme votre adresse IP ou un identifiant cookie, pour des traitements de données comme l'affichage de publicités personnalisées, la mesure des préférences de nos visiteurs, etc.

Certains partenaires ne demandent pas votre consentement pour traiter vos données et s'appuient sur leur intérêt commercial légitime.

Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou vos intérêts légitimes: Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal"

 

Vous pouvez déposer votre article ici